Marne-la-Vallée : 48 bornes de recharge d’ici début 2015

Publié le 13 mars 2014 à 13h19 | Fabrice SPATH | 2 minutes

6 stations de charge rapide et 42 bornes de recharge normale seront disponibles sur l’agglomération d’ici début 2015

6 stations de charge rapide et 42 bornes de recharge normale seront disponibles sur l’agglomération d’ici début 2015

En novembre dernier, la Communauté d’Agglomération Val-de-Marne / Val Maubuée avait annoncé le déploiement sur la période 2014-2015 de 42 bornes de recharge pour véhicules électriques. Pour soutenir cette initiative, la Conseil Général de Seine-et-Marne vient de voter un financement pour l’installation de 6 stations de charge rapide.

 

Début 2015 : 42 bornes de recharge « normale » et 6 stations de charge rapide

Fruit d’une coopération entre la Communauté d’Agglomération Val-de-Marne / Val Maubuée, la commune de Marne-et-Gondoire, le Syndicat d’Agglomération Nouvelle (SAN) du Val d’Europe et de l’aménageur public EPAMARNE, le chantier du déploiement de bornes de recharge pour voitures électriques et hybrides rechargeables est bien lancé. Avec le soutien financier de l’ADEME, via le programme « Véhicule du futur » issu des Investissements d’Avenir, la ville nouvelle devrait se doter à moyen terme d’une centaine de bornes de recharge. Début 2015, ce ne seront pas moins de 42 bornes « normales » – recharge complète en 7-8 heures – et 6 stations rapides qui seront installées.

Borne de recharge Marne-la-Vallée

 

Stations rapides : 30 % des coûts pris en charge par le Département

Destiné à couvrir 30 % du coût total d’acquisition et d’installation de 6 stations de charge rapide – 80 % du plein réalisé en une vingtaine de minutes –, le financement de 163 050 euros voté par le département de Seine-et-Marne (77) vise à accélérer l’adoption des véhicules à batteries par les habitants et les entreprises du territoire. Si les informations diffusées ce jour par le site du Parisien.fr sont exactes, cela signifierait que les coûts de raccordement, de la borne, d’installation et de maintenance avoisineraient 82 000 euros par station. Ces bornes seront installées autour des pôles de vie – gares, nouveaux quartiers, … – et le long des axes de transport. 

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.