Autoroutes : des bornes de recharge entre Paris et Lisbonne

Publié le 25 novembre 2015 à 09h02 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Une Nissan LEAF électrique branchée sur une borne de recharge rapide en Espagne

Une Nissan LEAF électrique branchée sur une borne de recharge rapide en Espagne

La France, l’Espagne et le Portugal viennent de signer une déclaration destinée à promouvoir la voiture électrique en Europe. Parmi les propositions, les trois pays ambitionnent de déployer des bornes de recharge rapide sur les autoroutes reliant leurs capitales. Installées tous les 80 km, ces bornes permettront de faire le plein en moins de 30 minutes.

 

Une borne de recharge rapide installée tous les 80 km

A une semaine de l’ouverture de la 21e Conférence annuelle des Nations unies sur le Climat (COP21), les déclarations et autres propositions en faveur des véhicules électriques se multiplient. Dernière annonce en date révélée par le site Challenges : l’installation d’une centaine de bornes de recharge rapide sur les autoroutes reliant les capitales française, espagnole et portugaise. Destinée à recharger tous les véhicules électriques et hybrides rechargeables en moins de 30 minutes, ces bornes tri-standard auront pour objectifs de rendre plus aisé les longs trajets ainsi que les déplacements interurbains. Les stations de charge devraient être installées tous les 80 km sur les principales aires d’autoroute des axes Paris-Bordeaux-Lisbonne et Paris-Lyon-Madrid.

 

Une infrastructure complémentaire à celle déployée en France

Complémentaire aux 200 bornes rapides en cours de déploiement en France, cette infrastructure est née d’un groupe de travail d'experts des ministères français, espagnols et portugais de l'énergie, des transports et de l'environnement, des gestionnaires des réseaux de distribution électrique et des associations professionnelles. Elle fait partie d’une série d’initiatives destinés à doper les ventes de modèles électriques en Europe. Parmi les actions qui seront menées par les 3 pays et dont l’Avere-France publie une liste exhaustive : développer des actions de formation destinées aux garages et aux auto-écoles, promouvoir le véhicule électrique au sein des flottes d'entreprises et de l'achat public, favoriser le déploiement de corridors internationaux de bornes de recharge, …

 

IMMATRICULATIONS : à fin octobre 2015, près de 21 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculés en France, contre 2 300 en Espagne et seulement 800 au Portugal.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.