Bornes de recharge rapide : le déploiement mondial s’intensifie

Publié le 02 juillet 2014 à 12h02 | Fabrice SPATH | 3 minutes

L’une des 15 bornes de recharge rapide installée récemment en Slovaquie, un corridor électrique permettant de parcourir le pays d’est en ouest à bord d’une voiture 100 % électrique

L’une des 15 bornes de recharge rapide installée récemment en Slovaquie, un corridor électrique permettant de parcourir le pays d’est en ouest à bord d’une voiture 100 % électrique

En matière de déploiement de bornes de recharge rapide pour voitures électriques, deux actualités majeures se sont distinguées ces dernières semaines : l’annonce par l’équipementier DBT CEV de l’installation de plus de 1 200 bornes rapides en France et à l’International ainsi que la publication du relevé mondial des bornes rapides au standard CHAdeMO.

 

Bornes de recharge rapide : plus de 3 700 unités dans le monde

Selon un comptage réalisé au 27 juin 2014 par l’association CHAdeMO, les bornes de recharge rapides intégrant ce standard sont au nombre de 3 740 dans le monde. Les Etats-Unis rassemblent 633 de ces stations, l’Europe 1 117, le Japon avec ses 1 978 unités rassemble à lui seul plus de la moitié des bornes de recharge rapide installées sur la planète. Créée à l’initiative des constructeurs automobiles japonais Nissan, Toyota, Honda et Mitsubishi, l’association regroupe plus de 430 membres issus de 26 pays. Standard de charge rapide le plus largement déployé, CHAdeMO offre une charge à 80 % des capacités d’une batterie de voiture électrique en moins de 30 minutes. Parmi les véhicules compatibles, on trouve les Nissan LEAF et e-NV200 (de série ou en option selon les versions), la triplette Mitsubishi i-MiEV/Citroën C-Zero/Peugeot iOn ainsi que le Mitsubishi Outlander PHEV hybride rechargeable. Ce standard est « concurrencé » par celui développé par Renault et celui initié par les constructeurs allemands et américains (CCS, Combined Charging System).

>>>> découvrez également notre article Nissan : 1 000 bornes de recharge rapide en Europe !


Borne de recharge rapide DBT CEV
La première borne de recharge rapide DBT CEV installée en Nouvelle-Zélande
 

Nissan et DBT CEV : 245 bornes rapides à fin 2014 en France

Partenaire du constructeur automobile Nissan, l’équipementier français DBT CEV basé en Région Nord-Pas-de-Calais a annoncé, au lendemain de l’installation des 5 premières bornes de recharge rapide en Vendée (lire notre actualité précédente à ce sujet), avoir déployé plus de 1 200 stations rapides dans le monde, dont 150 en France. D’ici la fin de l’année, les deux acteurs tablent sur un réseau composé par 245 bornes rapides qui, grâce aux accords conclus avec les enseignes IKEA, Auchan, Cora, BP ou encore Avia, seront accessibles gratuitement aux propriétaires de véhicules électriques Nissan – via la carte KiWhi Pass baptisée Zero Emission Pass – et à moindre coût pour les utilisateurs de véhicules des autres marques. La majorité de ces stations rapides sont conformes aux standards CHadeMO et Renault, c’est-à-dire que la Renault ZOE peut s’y recharger dans les mêmes conditions qu’une LEAF par exemple. Nissan cofinance même des projets de déploiement de telles bornes dans les collectivités – Morbihan et Vendée en tête –, des bornes tri-standards qui sont compatibles avec tous les véhicules électriques acceptant la charge rapide, dont les BMW i3 et autres Volkswagen e-Golf et e-up!

 

A RETENIR : à fin juin 2014, on dénombre 3 740 bornes de recharge rapide au standard CHAdeMO dans le monde, des bornes compatibles avec les Nissan LEAF et e-NV200, les Mitsubishi i-MiEV, Citroën C-Zero, Peugeot iOn et le Mitsubishi Outlander PHEV. Ces stations conformes au standard de charge nippon CHAdeMO, produites par l’équipementier français DBT CEV pour l’Europe, adoptent progressivement les deux autres grands standards développés par Renault et un consortium d’industriels germano-américains assurant ainsi une compatibilité totale avec les véhicules électriques du marché. DBT CEV vient également d’annoncer l’installation de ses premières bornes en Nouvelle-Zélande et en Finlande.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.