Aux Etats-Unis, BYD garantit 12 ans ses véhicules électriques

Publié le 04 août 2017 à 07h00 | La rédaction | 2 minutes

Outre-Atlantique, le constructeur chinois BYD a agrandi son usine californienne dédiée à l’assemblage de bus, camions et chariots élévateurs « zéro émission »

Outre-Atlantique, le constructeur chinois BYD a agrandi son usine californienne dédiée à l’assemblage de bus, camions et chariots élévateurs « zéro émission »

Stella Li, la présidente de la filiale américaine de BYD, a annoncé récemment que l’usine de Lancaster de BYD America sera désormais en mesure d’assembler jusqu’à 1 500 véhicules électriques par an. Outre le marché des autobus électriques, la compagnie chinoise vise aussi celui des camions et des chariots élévateurs « zéro émission ».

 

Une usine agrandie pour produire 1 500 unités par an

BYD, une compagnie chinoise spécialisée dans la production de véhicules électriques, veut renforcer sa présence sur le marché américain alors qu’une partie des travaux d’agrandissement de son unité de fabrication de Lancaster (Californie) devrait s’achever ce mois d’août. Selon Stella Li, la présidente de sa filiale américaine, BYD America, l’usine californienne du groupe sera désormais en mesure d’assembler jusqu’à 1 500 véhicules « zéro émission » par an, des autobus à destination des flottes municipales pour l’essentiel, mais également de nouvelles gammes de chariots élévateurs et de camions à ordures électriques.

 

A la conquête du marché américain

A l’heure où les Américains sont encore généralement réticents pour s’équiper avec des marques automobiles chinoises, Mme Li a déclaré que BYD America n’est pas seulement actif sur le marché californien. Selon elle, celui-ci compte aussi parmi ses principaux clients la ville de Denver (Colorado). Et de préciser qu’il peut également compter sur la confiance de grandes universités et entreprises américaines à l’image de Facebook ou de l’université de Stanford qui lui ont dernièrement passé commande. « Notre clientèle est en train de s’étendre dans plusieurs directions », a ainsi affirmé la présidente de BYD America.

 

Garantie de 12 ans sur sa gamme

De plus en plus de professionnels du secteur voient BYD comme une « compagnie globale » a par ailleurs déclaré Stella Li. Cette dernière ajoute que les préoccupations initiales sur les performances et l’autonomie des véhicules tendent à s’amenuiser, car, dit-elle, la technologie est maintenant mature et acceptée. Mme Li qui précise aussi que BYD est en mesure d’offrir une garantie de 12 années à ses véhicules. « Maintenant, c’est plus facile », conclut-elle. L’année dernière, BYD a annoncé qu’il allait multiplier par trois la taille des installations de son usine de Lancaster, ainsi que la main-d’œuvre y travaillant et le niveau de production du site durant les trois prochaines années (pour aller plus loin, lire notre article concernant l'implantation d'une usine BYD dans l'Oise).