Projet Titan : Apple abandonne son projet de voiture électrique autonome

Publié le 04 septembre 2017 à 09h00 | La rédaction | 3 minutes

En lieu et place d’un véhicule électrique et autonome flanqué du logo à la pomme, Apple se concentre sur le développement d’un bus autonome (crédits : Marcio Jose Sanchez/Associated Press)

En lieu et place d’un véhicule électrique et autonome flanqué du logo à la pomme, Apple se concentre sur le développement d’un bus autonome (crédits : Marcio Jose Sanchez/Associated Press)

Apple s’apprêterait à renoncer à l’un des objectifs fixés par son ambitieux projet « Titan » : celui de développer et de commercialiser un véhicule électrique autonome sous sa propre marque. Un changement de cap qui ne devrait pas pour autant remettre en cause son implication dans les recherches sur les transports autonomes et l’Intelligence Artificielle.

 

Apple renonce à commercialiser une voiture sous sa propre marque

Objectif revu à la baisse. Annoncée comme la prochaine révolution dans le monde automobile, la voiture flanquée du logo Apple ne devrait finalement pas voir le jour, du moins si l’on croit un article récent du New York Times, qui a pu recueillir plusieurs témoignages – livrés sous couvert d’anonymat – d’employés de la firme à la pomme ayant participé au développement du projet « Titan ».

La principale raison de ce changement de cap serait l’absence d’une vision claire concernant le produit final, ainsi que le manque de coordination entre les acteurs du projet qui a été à l’origine d’importants désaccords, selon les employés.  

Les designers voulaient ainsi mettre au point une voiture complètement autonome, seule capable à leurs yeux de réinventer complètement l'expérience de conduite, tandis que du côté des ingénieurs et des développeurs, on militait pour un véhicule semi-autonome. On s’affairait sur la mise au point d’éléments futuristes tels que des portières motorisées silencieuses ou des roues sphériques, alors que le choix du langage de programmation de la plateforme, lui, n’était toujours pas fixé.  

Dans l’impasse, Apple ne songerait plus maintenant qu’à développer l'intelligence de bord des voitures, toujours selon ces mêmes sources.

Apple iCar 

Exit la voiture autonome, place au bus autonome

L’abandon par Apple de toute ambition de commercialiser un véhicule sous son nom était dans l’air depuis quelque temps. Interrogé par Bloomberg sur le projet « Titan », Tim Cook, son PDG, avait déclaré que les efforts de sa société étaient désormais axés sur les systèmes autonomes, suggérant en outre que les « Autopilots » pouvaient avoir une grande variété d’utilisation en-dehors du secteur de la mobilité, sans toutefois s’étendre sur ce que pourrait être ces domaines d’application. Mystère, donc.

Avant que ses mystérieux nouveaux produits soient mis sur le marché, la firme de Cupertino veut d’ores et déjà s’atteler à la conception d’un autobus autonome. Baptisé PAIL (Palo Alto to Infinite Loop), ce nouveau projet aux contours mieux définis et plus classiques, devrait permettre à Apple de ne pas s’éloigner de l’univers du transport autonome. Affaire à suivre.


APPLE ICAR : à l'été 2015, les rumeurs autour du développement d’un véhicule électrique signé Apple ont pris de l'ampleur avec la viste des dirigeants de la firme de Cupertino du site BMW de Leipzig où sont produites les BMW i3 et i8. De là à imaginer qu'Apple utiliserait la plateforme de la citadine électrique pour son projet iCar, il n'y avait qu'un pas. Depuis, cette hypothèse a été abandonnée (pour aller plus loin, lire notre article Apple iCar : une voiture électrique inspirée de la BMW i3 ?).