Insolite : une Toyota Prius renverse un Mercedes G 500 au cœur de Londres

Publié le 09 juin 2017 à 11h00 | La rédaction | 2 minutes

En grillant un feu tricolore, un Mercedes Classe G 500 Brabus s’est littéralement fait renverser par une Toyota Prius

En grillant un feu tricolore, un Mercedes Classe G 500 Brabus s’est littéralement fait renverser par une Toyota Prius

Un événement quelque peu insolite s’est déroulé le week-end dernier dans le quartier de Belgravia, au cœur de Londres. Un accrochage mettant en scène un gros 4x4 Mercedes G 500 Brabus et la petite berline Toyota Prius hybride a donné lieu à une situation inédite …

 

Le Mercedes Classe G sérieusement endommagé

La scène s’est déroulée aux environs de 20 heures, le soir du samedi 3 juin à Sloane Street, dans un quartier chic de la capitale britannique. Alors qu’il se trouvait à une intersection, le conducteur d’un Mercedes G 500 préparé par Brabus aurait grillé un feu rouge et s’est retrouvé face à une Toyota Prius. Le gros 4x4 allemand aurait heurté cette dernière au niveau de la face avant. Après l’accrochage, le SUV de la firme de Stuttgart, un mastodonte de plus 2 tonnes, a d’abord heurté de plein fouet un abribus avant de terminer sa course sur le toit. Et d’après les images de l’accident publiées sur les réseaux sociaux, sa carrosserie a été pliée à l’avant et sur la partie supérieure.

Toyota Prius 

David contre Goliath, version mécanique

Étant donné qu’il s’agit d’une préparation Brabus, les frais de réparations du Mercedes G 500 devraient coûter une petite fortune à son propriétaire, le luxueux bar londonien Buddha-bar. Surtout avec toutes les pièces spéciales en fibre de carbone. Quant à l’innocente japonaise Prius de troisième génération, une hybride d’une puissance cumulée de 136 chevaux (122 ch sur la dernière génération), mis à part un avant endommagé, elle est restée sur ses quatre roues et n’a pas trop souffert de la collision. Comme quoi, David a encore réussi à terrasser Goliath ! Fort heureusement et selon les témoignages, aucune des deux voitures n’a transporté de passagers à l’exception des deux conducteurs qui s’en sont sortis indemnes (lire aussi notre essai de la Toyota Prius IV).

Galerie de photos